CFP ECAS 2015 Transnational circulations of people, goods and ideas: reception, adaptation and contestation

Meschac Gaba Marriage Room (detail) From Museum of Contemporary African Art 1997–2002 Installation at Kunsthalle Fridericianum, Kassel, 29 August – 15 November 2009 Photo: Nils Klinger © Meschac Gaba

Meschac Gaba
Marriage Room (detail)
From Museum of Contemporary African Art 1997–2002
Installation at Kunsthalle Fridericianum, Kassel, 29 August – 15 November 2009
Photo: Nils Klinger
© Meschac Gaba

Rappel de cet intéressant CFP de nos collègues Laurence Marfaing et Alena Thiel (German Institute of Global and Area Studies, Leibinz-Institut für Globale und Regionale Studien), parmi d’autres appels à contributions de l’ECAS 2015 concernant, directement ou plus indirectement, les présences chinoises en Afrique.

Deadline extended / délai prolongé au  15 janvier 2015

Circulations of people, goods and ideas: reception, adaptation and contestation /  Circulation des gens des biens et des idees: réception, adaptation et contestation

The growing mobility of people, goods and ideas between (West) Africa and the multiplying and diversifying trade hubs across the world (e.g. in Vietnam, India, Brazil, Turkey besides the “classic” destinations like New York, Bangkok, Dubai or Guangzhou) has triggered reordering processes in areas as diverse as trade and consumption, but also everyday communal and interpersonal relationships. The geographic mobility of people and goods between China and West Africa (Ghana and Senegal) – just to quote the example of our own research – goes hand in hand with social mobility, allowing formerly excluded actors to access new spheres of opportunity and hence to potentially alter power relations, social roles and normative assumptions in community, family and business realms. In this panel, we discuss the processes of negotiation, contestation and outright opposition that accompany these moments of reordering from various societal camps. We are particularly interested in comparative discussions across multiple transnational destinations. Hence we seek to explore how different transnational origins of travelling material objects and immaterial concepts – such as the societal models, ideals and aspirations associated with the different destinations – impact the reception, confrontation and eventually rejection or adaptation of these ideas in the everyday.

L’explosion de la mobilité des personnes, des biens et des idées entre l’Afrique de l’ouest et les nombreux carrefours commerciaux toujours plus diversifiés dans le monde (Vietnam, Inde, Brésil, Turquie ou destinations « classiques » comme New York, Bangkok, Dubaï, ou Guangzhou ) a provoqué des processus de réorganisation dans divers domaines : commerce et consommation, relations interpersonnelles et communautaires, quotidiens. Cette mobilité géographique, comme dans nos recherches sur les circulations entre la Chine et l’Afrique (Ghana et Sénégal), s’accompagne d’une mobilité sociale notamment pour ceux qui voient des opportunités d’accès à des activités desquelles ils étaient exclus. Ceci crée une confrontation avec des acteurs sociaux établis compromis dans leurs sphères de pouvoirs et modifie les relations dans les communautés et les hiérarchies familiales ou dans le monde des affaires.
Dans ce panel, nous discuterons des expériences issues d’autres échanges internationaux, des processus de négociation et de contestation de ces moments de réorganisation face à l’émergence de modèles alternatifs vis-à-vis de certaines valeurs sociales ou au sein de l’entreprise : Quelles idées sont liées à quelles destinations internationales et entrent en collision avec quelles normes établies ? Comment se fait la confrontation et l’adaptation des objets matériels et des concepts exogènes et avec quel impact sur les idéaux de la société et les représentations qui leur sont associées ?

http://www.ecas2015.fr/transnational-circulations-of-people-goods-and-ideas-reception-adaptation-and-contestation/


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *