Patrimonialisation des savoirs médicaux : vers une reconfiguration des ressources thérapeutiques. 12 février 2015

12 février

PATRIMONIALISATION DES SAVOIRS MÉDICAUX :  

 vers une reconfiguration des ressources thérapeutiques.

Journée d’étude 12 février 2015

 Salles 638-640, EHESS, Bâtiment France

(190-198 avenue de France 75244 Paris cedex 13)

coordination scientifique :  Lucia Candelise, (Institut des études du Genre/ Université de Genève & ANR EsCA)

Avec le soutien de : CECMC, EHESS, Paris /  Projet ANR, EsCA « Espaces de la culture chinoise en Afrique », FMSH, Paris / Projet FNS, « Les pratiques médicales chinoises en Europe. Leur réception en Suisse pour un regard comparé avec le contexte médical français et italien », Université de Genève

Argumentaire

 La circulation continue des personnes, des savoirs et des savoir-faire nous place devant des interactions multiples entre le « local », le « transnational » et le « global » ; en même temps les démarches de patrimonialisation de « pratiques culturelles » se multiplient, dans un contexte de reconfiguration incessante des rapports sociaux et politiques. D’une façon générale, les connaissances et les pratiques médicales sont touchées par ces phénomènes. C’est sur cette recomposition dynamique que nous proposons de réfléchir, avec un groupe de chercheurs travaillant sur différentes aires culturelles.

En cela, l’idée de cette journée d’étude se situerait autour du débat lié aux processus de patrimonialisation, dans la perspective des savoirs et des ressources médicales. Ainsi, il s’agira d’interroger et problématiser les notions, de plus en plus diffusées, de « patrimoine » et de « patrimonialisation », ainsi que celles de « local », de « global », de « globalisation » et de « traditionnel ».

L’apparition institutionnelle, au début des années 2000, d’un certain nombre de questionnements et de projets en rapport avec la notion de patrimoine culturel immatériel, sous l’égide de l’UNESCO, est symbolique d’une situation plus large : aujourd’hui la patrimonialisation des pratiques culturelles est un sujet central dans toute réflexion politique, culturelle et sociale, à quelque niveau que l’on se situe. Pour ce qui est du domaine médical, le devenir et la recomposition des médecines qui revendiquent la qualification de « traditionnelles » rencontrent et utilisent cette notion de patrimoine.

Au niveau mondial, les démarches de patrimonialisation mises en place par des instances gouvernementales, mais aussi par des volontés de sauvegarde des savoirs ou des pratiques médicaux au niveau local sont souvent en relation avec les ouvertures des frontières nationales et les récents mouvements de connaissances, de ressources, des savoirs et des acteurs de ces savoirs. La confrontation entre différentes approches du corps et de la maladie crée des situations d’échanges, de synergie, d’hybridation qui ont comme conséquence la construction de nouveaux savoirs ou de nouvelles techniques, mais aussi de nouvelles représentations qui leurs sont liées. Ces diverses situations rencontrent également la question de la patrimonialisation.

En apportant une réflexion à différentes échelles, les interventions de cette journée traiteront des formes de patrimonialisation et de transfert de savoirs médicaux en différents continents et en différents contextes nationaux. A partir du travail réalisé pour le numéro monographique d’Anthropologie et Santé (http://anthropologiesante.revues.org/1043) dont les différents articles ont montré comment le processus de patrimonialisation peut se recouper sous des formes qui vont des questionnements autour de la restitution et de l’esthétique de la représentation, des définitions d’un contexte de soin influencé par le tourisme et les medias, aux problématiques liées aux définitions des limites et frontières comme l’élément de crise d’une unité culturelle, jusqu’aux démarches de patrimonialisation de savoirs médicaux locaux. Mais ces questions peuvent aussi concerner la circulation d’un savoir médical au niveau mondial, les tentatives d’intégration dans différents contextes nationaux et locaux et les démarches au niveau national de patrimonialisation de ce savoir.

L’idée générale de cette journée sera donc de discuter comment organiser et articuler un discours autour de ces processus culturels, reposant sur des savoirs pratiques -les savoirs médicaux- afin de préparer une publication commune riche de témoignages fondées sur des approches différenciées. Cela étant conscients que, grâce à notre travail, nous apporterons un regard original sur les processus de patrimonialisation, à partir des corpus médicaux ou des pratiques médicales, encore très peu enquêtés et analysés à l’heure actuelle.

 Programme de la journée 

9.00 – Accueil

9h30 – Ouverture de la journée – Lucia CANDELISE (CECMC, EHESS – projet ANR EsCA – Université de Genève)

9h45-11h15 – Discutant : Alexandra GALITZINE-LOUMPET (ANR EsCA/FMSH, Paris)

  • Julie PERRIN (Université de Neuchâtel) Guérisseurs et anthropologues : au-delà de la relation d’enquête
  • Alejandra CARREÑO CALDERON (Université de Turin)Taking care of democracy: Invention, safeguard and recognition of indigenous medicines in Chile

Pause café

 11h30-13h00

  • Alain EPELBOIN (CNRS, Paris) De la patrimonialisation des objets, savoir-faire et techniques des devins-guérisseurs africains : du rituel à l’amulette
  • Mariaclaudia CRISTOFANO (Université de la Sapienza, Rome), Elisa VASCONI (Université de Florence) Visual Representation of Diseases and Medical Resources in the Ghanaian signboards

Pause déjeuner

 Discutant :  Serena BINDI (Université Paris Descartes)

14h00-16h15

  • Frédéric OBRINGER (CECMC, EHESS – projet ANR EsCA) Le patrimoine culturel immatériel et la médecine chinoise
  •  Céline CODEREY (Asia Research Institute, Singapour) La médecine traditionnelle birmane : patrimoine à conserver et outil politique

Pause café

15h45-17h30

  •   Mehrnaz KATOUZIAN-SAFADI (équipe SPHERE, CNRS-Paris 7) De la terminologie opérante pour les médicaments anciens et contemporains ou une forme de « concept nomade »

Table ronde et discussion 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *