La médecine chinoise au Mali. Les économies d’un patrimoine culturel. Working Paper- F. Bourdarias, J.P. Dozon, F. Obringer

Bourdarias (c) Mali 2013

Bourdarias (c) Mali 2013

Publication du working paper “La médecine chinoise au Mali. Les économies d’un patrimoine culturel” par Françoise Bourdarias, Jean-Pierre Dozon et Frédéric Obringer, membres de l’ANR EsCA

Cette publication fait suite de leurs communications lors de la journée d’étude “Elaboration et diffusion des savoirs. Regards croisés Afrique-Chine” du 28 février 2013.

résumé :

Les pratiques thérapeutiques de la médecine chinoise se sont depuis longtemps implantées en Afrique dans le sillage des missions de coopération et des migrants chinois. Plus récemment, le processus de patrimonialisation des savoirs « traditionnels » enclenché par l’Unesco a infléchi les transformations des champs thérapeutiques et orienté les stratégies culturelles de l’État chinois en Afrique. Si l’analyse des politiques étatiques chinoises permet de contextualiser les stratégies collectives et individuelles, encore faut-il évaluer le rôle spécifique des  dynamiques sociales locales et la multiplicité des constructions pratiques et symboliques propres aux différents pays africains. Cette contribution de l’ANR EsCA confronte un historique de l’évolution des médecines traditionnelles chinoises en Chine (F.Obringer), une définition des dynamiques des médecines traditionnelles locales en Afrique sub-saharienne (J.-P. Dozon), et une présentation d’une première recherche au Mali (F. Bourdarias).

Accèder au working paper ici

D’autres working papers paraîtrons dans les prochaines semaines.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search